Ligne de rappel/bout de rappel et ligne flottante.

 

Une brassière de sauvetage SOLAS doit être dotée d’une ligne flottante ou autre dispositif que l’on puisse déployer pour l’attacher à la brassière de sauvetage d’une autre personne dans l’eau.

No alt text provided for this image

Tous ceux ou celles qui ont assistés à une formation de survie en mer ont relisés le fameux Huddle Position qui permet de rester grouper pour augmenter notre chance de survie .

Et bien dites vous bien que dans un vrai naufrage avec des vagues durant des heures voir des jours cela devient tres vite intenable.

C’est pour cela que le bout de rappel fixé à votre gilet ou brassiere, vous aidera à vous attacher à vos companons de fortune.

Définie par la SOLAS dans le recueil LSA la ligne flottante fait partie de la norme ISO 12402-8

brassiére SOLAS avec ligne de rappel

Décret n° 2013-163 du 22 février 2013, résolution MSC.207(81), Recueil international de règles relatives aux engins de sauvetage (recueil LSA)

2.2.1.16 Une brassière de sauvetage doit être dotée d’une ligne flottante ou autre dispositif que l’on puisse déployer pour l’attacher à la brassière de sauvetage d’une autre personne dans l’eau.

ISO 12402-8 ligne de rappel/bout de rappel :

Longueur de cordage qui peut être amarrée ou fixée d’une autre manière à une autre personne ou à l’EIF de la personne, ou à un autre équipement, afin de maintenir l’utilisateur à proximité de cette personne ou de cet objet dans le but de faciliter son repérage et donc son sauvetage.

Ligne de rappel sur gilet gonflable SOLAS

Les lignes de rappel doivent être réalisées avec des cordons en fibre synthétique.

La ligne de rappel doit être installée sur un banc d’essai et supporter (750 ± 50) N pendant au moins 3 min sans aucun endommagement quand elle est soumise à essai selon l’ISO 12402-9:—2), 5.5.1.5.

La ligne de rappel à soumettre à essai doit avoir une longueur d’au moins 1 500 mm ou la longueur indiquée par le fabricant, et doit comporter à son extrémité libre une tirette en bois ou en plastique.

L’autre extrémité de la ligne de rappel doit être solidement fixée au système de rétention de l’EIF.

La force nécessaire pour obtenir la séparation de la ligne de rappel doit être supérieure à 750 N et inférieure à 1 500 N.

La tirette et la ligne de rappel doivent être rangées de façon à ne pas créer un risque ou nuire au fonctionnement de l’EIF.

La ligne de rappel doit être immédiatement accessible par au moins une main de l’utilisateur. La ligne de rappel et la tirette doivent flotter à la fois dans l’eau douce et dans l’eau de mer.

Les EIF comportant des lignes de rappel conformes à la présente partie de l’ISO 12402 doivent comporter la mention «ISO 12402-8» suivie des mots «ligne de rappel».

Print Friendly, PDF & Email
Translate »