Bâton lumineux de repérage en mer Cyalume.

Voici un équipement que les militaires et tous les plongeurs connaissent depuis 20 ans lors de plongée de nuit et qui arrive progressivement en plaisance.

Cyalume répond aux exigences de la Division 240 en terme de sécurité à bord des bateaux en France.

Bâton lumineux  Cyalume

En effet, la Division 240 régissant la sécurité des bateaux en mer a modifié la réglementation maritime le 1er Mai 2015 au niveau des équipements de sécurité obligatoires à bord des bateaux. L’article 240-2.02 alinéa 2 impose un dispositif lumineux individuel pour chaque occupant et sur toutes les embarcations (dont la longueur de coque est inférieure ou égale à 24 mètres) en tant que moyen de repérage lumineux.

Cyalume répond parfaitement aux exigences de cette réglementation applicable à l’activité nautisme.

Beaucoup ne savent pas quel matériel embarquer à bord et en cas de coup dur. Cette réglementation a pour objectif d’être adaptée aux dernières évolutions de la plaisance, la nécessité d’avoir des moyens de communication appropriés avec la zone de navigation fréquentée et enfin une volonté de responsabiliser les plaisanciers. L’un des enjeux majeurs est aussi de sensibiliser les personnes, tant sur la possession que sur l’utilisation du matériel de sécurité à bord.

Ainsi ajouter un bâton Cyalume à chaque gilet de sauvetage paraît être la solution idéale car économique et durable dans le temps.

En effet le bâton lumineux Snaplight de 15cm dure 5 ans à condition d’être bien conservé dans son emballage d’origine.

Il peut être aisément attaché ou glissé dans la poche du gilet de sauvetage.

Ainsi en cas d’homme à la mer, ce dernier peut activer le bâton lumineux et la personne tombée à l’eau sera très facilement repérable et localisable de loin.

Le bâton lumineux Cyalume est visible à 1,6 km et jusqu’à 4,8km vu du ciel.

Le signal de détresse SOS peut également être une alternative. Doté d’une coque rigide, le bâton est davantage protégé. Il est aussi équipé d’une cordelette qui permettra à la personne de faire tournoyer le bâton et créer ainsi un cercle lumineux.
Les amateurs d’embarcations légères apprécieront car en cas de déssalage, le bâton ne se casse pas accidentellement car bien protégé dans sa coque!

Print Friendly, PDF & Email
Translate »