DÉCISION D’EXÉCUTION (UE) 2019/1217, dispositifs de rétention des cartouches de gaz.

KadematicLes gilets de sauvetage de type NAUTOMATIC 3002 S fabriqués depuis mai 1996 disposent d’un couple de serrage permettant d’assurer le maintien de la cartouche à l’intérieur du percuteur.

Trois témoins visibles par l’utilisateur indiquent si le dispositif de déclenchement est opérationnel ou non (voyant vert : ok – voyant rouge : stop) :
– Témoin A = levier de déclenchement manuel est en position sécurisé et n’a pas été activé.
– Témoin B = la pastille est en place et n’est pas endommagée.
– Témoin C = cartouche de CO2 est correctement vissée.

Michael Dibowski

dibowski@kadematic.de

BalticDepuis le 01/09/2013, tous les gilets de sauvetage gonflables ont été équipés d’un dispositif de retenue de la cartouche de gaz à la demande des autorités Suédoises.

Le dispositif de retenue a fait l’objet de tests par Force Technology (rotation shock bin test prévu à la clause 5.5.3 de la norme EN ISO 12402-9), un organisme d’évaluation de la conformité danois.

Pour les gilets conçus avant 2013, des dispositifs de retenue ont été installés lors de la vérification annuelle.

Pour plus d’information, se référer à la communication suivante : https://www.baltic.se/m/Serviceinfo-cylinder-retainer-eng-1.pdf 

Tommy Jylh

tommy@baltic.se

Lade
ISC
Pakpoord
Marinepool
Le dispositif de retenue de la cartouche des gilets commercialisés par ces groupes a fait l’objet de tests par l’organisme notifié Fleetwood au Royaume-Uni. Conformément aux instructions données aux organismes notifiés par la structure de coordination européenne dans le cadre d’une « recommandation for use » (RFU 08.037), les gilets de sauvetage ont notamment été soumis au rotation shock bin test.Christopher Pearson

chris@ladeou.com

Vidal diffusion marineLe fabricant indique que la sûreté de la rétention et de la stabilité des cartouches de gaz a été assurée et peut démontrer la conformité de ses produits aux exigences essentielles de santé et de sécurité requises par le règlement EPI 2016/425.

Dans le cadre de l’action de surveillance de marché initiée par les autorités publiques en février 2020,
Vidal diffusion marine a, au même moment que Plastimo avec lequel il partage le moyen de production, également décidé d’équiper systématiquement ses gilets produits depuis début Mai, du système de retenue de cartouche UML Cylinder Safe. Ce dispositif de retenue existe en 2 versions :

• L’une sera utilisée sur le site de production et dans les stations de révision. Celle-ci s’installe avant de mettre le percuteur en place sur le gilet, ou lors de son démontage pour contrôle,

• L’autre sera mise à la disposition des utilisateurs finaux. Elle pourra s’installer sans démontage d’éléments.

Alexis Maillet

a.maillet@vdm-reya.com

SecumarLes percuteurs utilisés ont été conçus pour éviter tout risque de dévissage par inadvertance des cartouches de CO2 lors de l’utilisation.

1. Percuteurs SECUMATIC 3001S (mise en service en 1992) :

Un système de couple de serrage breveté assure un ajustement serré de la bouteille de CO2 à l’intérieur du percuteur. Ce système aide l’utilisateur à visser la cartouche de CO2 toujours correctement et empêche le pied de la cartouche avec son pas de vis de se desserrer par inadvertance ou à cause de vibrations (cf. Brevet européen Nr. 0 583 746)

Trois témoins indiquent que le dispositif de déclenchement est opérationnel ou pas (Vert : o.k., Rouge: Stop).
– Témoin A = levier de déclenchement manuel est en position sécurisé et n’a pas été activé.
– Témoin B = pastille de cellulose est en place et n’est pas endommagée.
– Témoin C = cartouche de CO2 est correctement vissée.

2. Famille de percuteurs SECUMATIC 4001S (mise en service en 1999) :

Ces percuteurs sont équipés d’un cran de sureté qui permet de maintenir les cartouches en poste dès lors que celle-ci sont insérées dans le dispositif de gonflage. Les cartouches de CO2 sont ici munies d’un système de fixation à baïonnette.

Conformément aux instructions données aux organismes notifiés par la structure de coordination européenne, les gilets de sauvetage Secumar ont fait l’objet des tests préconisés dans les RFU (08.033 et 08.037) par l’organisme notifié DGUV Test in Haan.

Olivier Christen

olivier.christen@secumar.com

CertecLe fabricant CERTEC monte prioritairement des percuteurs avec un système de détection du serrage de la cartouche (voyant vert : cartouche serrée – voyant rouge : cartouche dévissée), qui doivent être contrôlés par l’utilisateur avant enfilage via la fenêtre de visualisation permettant une vue du voyant de serrage.Stéphane Jaricot

contact@certec.fr

LALIZAS SATous les gilets fabriqués par LALIZAS ont fait l’objet d’une procédure d’évaluation de la conformité permettant d’attester qu’ils répondent aux exigences de santé et de sécurité du règlement 2016/425.Irene Pollatou

irene.pollatou@lalizas.com

MullionLa sûreté de la rétention et de la stabilité des cartouches de gaz a été assurée par le fabricant qui peut démontrer la conformité de ses produits aux exigences essentielles de santé et de sécurité requises par le règlement EPI (UE) 2019/425.Jane Goodwin

jane.goodwin@sioen.com

Tribord DécathlonUne certification à dire d’expert de la part des organismes notifiés démontrant que les gilets de sauvetage auto-gonflants présentent bien la sécurité attendue et répondent aux exigences du règlement (UE) 2016/425 a été réalisée sur la gamme d’EPI : LJ 150 AIR NOIR et LJ 150 avec harnais noir.

_Concernant le gilet LJ150 AIR NOIR, celui-ci a fait l’objet d’une attestation d’examen UE de type en date du 27 mars 2019 selon les Rfu prenant en compte les objections suédoises (attestation d’examen UE de type établie par l’ON DUV en date du 27 mars 2019 . Un document émanant de l’ON DUV en date du 26 mars 2020 atteste que les produits ont été testés selon les RFU-08.033 Rev01 et RFU-08.037 Rev01 réalisées par le VG8 permettant d’atteindre les exigences essentielles de santé et de sécurité.

_Concernant le gilet LJ150 AIR avec harnais noir, ce gilet a fait fait l’objet d’une attestation d’examen UE de type par l’ON ALIENOR CERTIFICATION en date du 4 mars 2019. Néanmoins, le laboratoire a informé qu’il était en cours d’élaborer un protocole spécifique afin de s’assurer que la bouteille de gaz ne se dévisse pas mais ce dernier n’est pas encore disponible. Tribord Decathlon a pris la décision de demander au DGUV de faire passer son protocole adapté sur ce second gilet. Si le rapport de test s’avérait négatif, Tribord Decathlon s’engage à réaliser une modification à la conception si nécessaire.

_ Enfin TRIBORD DECATHLON informe que concernant 2 nouveaux produits qui seront mis sur le marché en 2021, ces produits seront testés selon le même protocole réalisé que le LJ150 AIR par DGUV.

jeanbaptiste.cuminal@decathlon.com
Typhoon international

OCEAN SAFETY

International Safety Products

Les gilets mis sur le marché ont été certifiés conformes aux exigences essentielles de santé et de sécurité requises par le règlement EPI 2016/425.

Les gilets de sauvetage ont fait 2 fois l’objet du « rotation shock bin test » prévu à la clause 5.5.3 de la norme EN ISO 12402-9 et destiné à s’assurer de la bonne tenue de la cartouche de gaz. Ce test est recommandé et réalisé par les organismes notifiés utilisés par le fabricant dans le cadre de la certification de ses gilets de sauvetage.

Andrew Richards

arichards@oceansafety.com

PlastimoLes gilets Plastimo mis sur le marché ont été certifiés conformes aux exigences essentielles de santé et de sécurité requises par le règlement EPI 2016/425.

Dans le cadre de l’action de surveillance de marché initiée par les autorités publiques en février 2020, Plastimo a mis en place les mesures suivantes :

• A compter du 18 mai 2020, l’installation du dispositif de maintien de la cartouche de gaz développé et produit par le fabricant de têtes de percussion United Moulders Ltd a débuté sur les lignes de production Plastimo et ce sur l’ensemble des modèles de gilets équipés de têtes UML (MK2, MK5, M2, M3 et ProSensor). Au 6 juillet 2020, 3000 gilets Plastimo en étaient équipés . 10 000 gilets supplémentaires seront équipés en septembre.

• Plastimo met par ailleurs d’ores-et-déjà ce système à disposition de l’ensemble de son réseau de revendeurs et de son réseau international de révision dans les pays concernés par cette exigence afin que ces professionnels partenaires puissent relayer efficacement leur action en effectuant la mise à jour des gilets en stock. Pour compléter leur information et leur formation, des vidéos d’instruction et de montage sont également en cours de réalisation.

• Les gilets Plastimo utilisés par des professionnels seront contrôlés dans leurs ateliers et équipés de ce système de retenue lors de leur révision annuelle obligatoire dans le cadre du maintien en conformité des EPI contre le risque de noyade.

• Plastimo a mis à jour l’ensemble de ses nomenclatures ainsi que ses notices utilisateurs et packaging.

• Enfin, une série de 8 gilets a été adressée à l’organisme notifié ALIENOR afin d’évaluer la solution retenue.

Frédéric Blaudeau

frederic.blaudeau@plastimo.com

Bestoinfo@besto-redding.nl
CottenCOTTEN n’est pas le fabricant des gilets de sauvetage à gonflage automatique qu’il commercialise. Leur fournisseur est la société KADEMATIC, en Allemagne. KADEMATIC a confirmé que le système de percussion a été mis en place depuis mai 1996 pour empêcher la bouteille de se dévisser.
COTTEN a introduit dans la gamme les gilets :
– ALTERNA en 2006
– PERF en 2015
– BRIZO en 2019
Ces 3 gilets sont munis du système KADEMATIC conforme puisqu’ultérieurs à 1996.
info@guycotten.com
Crewsavercrewsaver.sales@survitecgroup.com
Fladeninfo@fladenfishing.se
Helly Hansenworkwear.germany@hellyhansen.com
Osculatiinfo@osculati.it
RegattaRegatta a indiqué que ses produits n’étaient pas vendus aux distributeurs français.

CECOMER, la centrale d’achat de l’enseigne comptoir de la mer a indiqué ne pas avoir de contacts avec Regatta et aucun gilet de sauvetage de cette marque n’est référencé dans leur structure.

Il en est de même pour Ouest Sécurité Marine (OSM) qui ne commercialise aucun gilet Regatta et ne travaille pas avec ce fournisseur.

office@regatta.no
Seagochris@seagoyachting.co.uk
SpinlockSpinlock va équiper l’ensemble des gilets destinés au marché français qui ne disposent pas d’un système de retenue de la cartouche de gaz du dispositif de maintien de la cartouche de gaz (numéro d’article UMA4075/S) développé et produit par le fabricant United Moulders (UML) à compter de septembre 2020.

Cela concerne les modèles suivants :
•             Deckvest 6D
•             Deckvest LITE and LITE+
•             Deckvest CENTO
•             Deckvest DURO 170/275
•             Deckvest DURO +
•             Deckvest DURO SOLAS

S’agissant des gilets déjà en circulation, les prestataires agréés par Spinlock pour la vérification des gilets les équiperont du système de retenue de la cartouche UML.

Pour communiquer sur cette action, Spinlock contactera via les informations dont ils disposent dans leur base de données l’ensemble des propriétaires français de gilets Spinlock qu’un dispositif de retenue de la cartouche peut être installé sur leurs gilets. Cet email sera également adressé à l’ensemble des revendeurs français de gilets Spinlock.

Cet email présentera les détails du dispositif UML ainsi que la liste des centres de vérification agréés. Cette action sera mise en place à compter du 1er septembre 2020.

b.revolat@interdist.fr
Ursuitinfo@ursuk.com
Vikingviking@viking-life.com
Print Friendly, PDF & Email
Translate »