Les gilets de sauvetage à flottabilité permanente

Ces gilets sont constitués d’éléments flottants contenus dans une enveloppe.

Les matériaux de flottabilité inhérente peuvent être en:

  • mousse de polyéthylène de type feuillette
  • mousse EVA monobloc
  • mousse AIREX
  • mousse en polyesther
  • mousse aquafoam en PVC à cellule fermée
  • fibre organique de kapok enfermée dans une enveloppe vinylique ( seulement au USA )

les matériaux à flottabilité inhérente utilisé pour obtenir la flottabilité doivent résister à la compression et au mouvement dans le cadre d’une utilisation normale sans subir de perte permanente de flottabilité.

Ces matériaux sont imputrescible résistant à la lumière, au déchirement .

Les gilets utilisant des chambres gonflées en permanence sont interdits

La répartition de ces éléments de flottaison inhérente peuvent être constituée :

  • de une plaque monobloc ,
  • de deux blocs
  • de feuilles superposées
  • ou d’au moins six compartiments distincts renfermants des matériaux non compacts.

Les enveloppes sont de couleur rouge ou orange.

Elles sont pour l’extérieur en tissu polyester de 180GR à 115 GR ou en PVC

et pour l’intérieureen tissu polyester ou polyamide de 130 GR a 115 GR

Ces tissus sont imputrescibles résistants à la lumière, au déchirement et à l’écrasement ainsi qu’au flambage et aux hydrocarbures.

Certaine enveloppe sont spécifiques a une utilisation industrielle ,

  • Elles sont non feux de classe M1
  • De haute visibilité.
  • Traitées anti-oil

La fermeture du gilet et les ajustements possible peuvent être de différente sortes:

  • Sanglage simple noué
  • Sanglage simple par boucle inox
  • Sanglage simple par clipage
  • Sanglage multiple par trois clipage
  • Fermeture éclaire amarinée
  • Fermeture par cabillot

Les gilets contrairement aux brassières qui ont une ou deux sangles de fixation, possèdent deux modes de fixation différente, une verticale et une horizontale

Les modes d’ajustement sont en générale par élastique à la taille et par cordonnets de serrage au colle et en bat du gilet.

On trouve sur certains model des sangles sous-cutale qui sont au nombre de un pour les gilets et brassières 50 N et 100N et de deux pour les gilets et brassières  de 150N

Les brassières de sauvetage

Les brassières sont destinées essentiellement aux transport et aux postes de travail statiques

Les brassières 100 N sont pour les eaux intérieures.

Les brassières 150 N sont pour les eaux maritimes

Les brassières barre à roue ou SOLAS sont uniquement destinés à l’évacuation des embarcations

Les gilets de sauvetage

Les gilets sont destinés à des postes de travail comportant des risques de chocs corporels importants comme le maniement d’élingues ou le nettoyage des rivières.

Les gilets 50 N sont des aides à la flottaison n’ont pas de col sont destinés à une utilisation en eau peu profonde pour un personnel aguerri sachant nager.

On les trouvent intégrés dans des vêtements comme doublure de vestes flottantes ou les combinaisons de travail.

Les 100 N ont un col de maintien et assurent le retournement; ils sont parfaitement adaptés comme “ gilets de visiteurs “ sur certains chantiers ou pour les intervenants occasionnels

Ils offrent en même temps une bonne protection thermiques et protégent le corps contre les risques de fauchage des élingues ou la chute de branches d’arbre

Très facile d’entretien ils sont recommandés pour les travaux insalubres.

Ils peuvent être montés sur des harnais antichute

Les gilets 150N sont de forme brassière et sont uniquement destinés à l’évacuation des embarcations car ils sont pour la plupart en même temps conformes aux règles maritimes

les gilets 275 N pour une question d’encombrement n’existent pas en version à flottabilité inhérente intégrale.

 

Print Friendly, PDF & Email